Le point d’origine
Henri Guette, novembre 2023

Texte écrit à l’occasion de l’exposition de Germain Marguillard Où commence le monde ? Si le modèle cosmologique du Big Bang s’est développé et imposé tout au long du XXème

La promesse des fleurs
Henri Guette, avril 2023

Texte écrit à l’occasion de l’exposition d’Emma Seferian. “Toute sorte de biens comblera nos familles, La moisson de nos champs lassera les faucilles, Et les fruits passeront la promesse des

Couleurs Brûlantes
Théo Robine-Langlois, 2022

Texte écrit à l’occasion de l’exposition de Reda Boussella. L’atmosphère est moite, c’est l’été. Le soleil ramène des couleurs brûlantes sur les images de mon ordinateur de poche, je me

L’été
Théo Robine-Langlois, août 2021

Texte écrit à l’occasion de l’exposition de Johanna Cartier Je suis posé sur le bitume, devant un champ, le soleil frappe fort sur la carrosserie de mon âme. Je fume

Fausse nature
Anne-Lou Vincente, décembre 2020

Texte écrit à l’occasion de l’exposition d’Elen Hallegouët. Je te cavernerai. (1) Avec ce titre en forme de promesse adressée au visiteur de son exposition, Elen Hallégouët lui en fait —

L’âme de fond
Anne-Lou Vicente, avril 2020

Texte écrit à l’occasion de l’exposition de Fanny Gicquel. « Sous sa forme simple, naturelle, primitive, loin de toute ambition esthétique et de toute métaphysique, la poésie est une joie du

Zipping along
Elsa Vettier, juillet 2019

Texte écrit à l’occasion de l’exposition de Maxence Chevreau. « C’est le bord d’une forme, et ses contours dans son intégralité. Une mélodie arrangée, une récitation, manière dont se forment les

Karmamousse
Elsa Vettier, février 2019

Texte écrit à l’occasion de l’exposition d’Alisson Schmitt. Tout commence dans les vapeurs d’huiles essentielles, au son d’une flûte de pan. Lumière tamisée, légèrement colorée. À l’écran, Karmamousse s’écrit en

Laure Mathieu
Sarah Ihler-Meyer, novembre 2018

Texte écrit à l’occasion de l’exposition de Laure Mathieu. Révéler ou créer des continuités entre le monde humain et non-humain, le visible et l’invisible, tel est le projet de Laure

Edouard Le Boulc’h
Sarah Ihler-Meyer, avril 2018

Texte écrit à l’occasion de l’exposition d’Édouard Le Boulc’h. Le futur n’est pas seulement ce qui n’est pas encore advenu : c’est aussi un ensemble d’anticipations et de projections qui,

Dernier contact
Marie Chênel, avril 2017

Texte écrit à l’occasion de l’exposition de Thibault Pellant. « Le col du fémur avait dû s’enfoncer dans le bassin, les nerfs, les veines palpitaient à travers les muscles déchirés

Mémoire vive
Franck Balland, août 2016

Texte écrit à l’occasion de l’exposition d’Anita Gauran. « Peut-être que les enfants ont encore le sens de cette étrangeté ; chez les adultes, des exercices éprouvants seront peut-être nécessaires pour ressaisir

Toujours trouble
Franck Balland, avril 2016

Texte écrit à l’occasion de l’exposition de Francis Raynaud. L’image a de quoi surprendre : pieds nus sur un sol maculé de tâches, un homme se tient debout, étrangement porté par

Juste une étreinte
Julie Portier, août 2015

Texte écrit à l’occasion de l’exposition de Guillaume Pellay. Sur le plus grand châssis qu’il a pu trouver, dressé en travers du passage, Torpen a laissé son blaze à la

Re-peindre et peindre
Julie Portier, avril 2015

Texte écrit à l’occasion de l’exposition de Corentin Canesson. Episode I : Samson et Dalila (Brest) Avant que l’exposition ne commence, elle a envahi la ville. De Recouvrance à Kergaradec, de

Ethos de l’utilitaire
Paul Bernard, septembre 2014

Texte écrit à l’occasion de l’exposition de Stéfan Tulépo. Dans le rapport qu’ils entretiennent à leur environnement, on pourrait grossièrement distinguer deux catégories chez les artistes de ces quarante dernières

François Feutrie, maniériste 2.0
Paul Bernard, mai 2014

Texte écrit à l’occasion de l’exposition de François Feutrie. On trouve dans l’autobiographie du sculpteur maniériste Benvenuto Cellini (1500-1571) la description d’une jolie stratégie qu’il emploie pour déjouer des circonstances